L’ORIGINE

Boghos Nubar Pacha, né à Constantinople le 2 août 1851 et mort le 25 juin 1930 à Paris, fut un grand philanthrope et défenseur de la cause arménienne. Dès 1906, il a été à l’origine de la création de l’Union Générale Arménienne de Bienfaisance (UGAB), une œuvre caritative qui prospère encore aujourd’hui et dont les missions sont essentielles pour la communauté arménienne.

Après le génocide de 1915, il consacra une partie importante de ses ressources à l’assistance envers les rescapés en organisant un réseau d’orphelinats et de dispensaires au Proche-Orient.

Sa fille, Eva Zarouhi, épousa en 1907 le comte Guillaume d’Arschot Schoonhoven, un diplomate d’origine belge, contribuant ainsi à l’émergence d’une Fondation privée de droit belge, l’Œuvre des boursiers arméniens fondée à Bruxelles en 1924.

LA MISSION

La Fondation a pour but de concourir au développement intellectuel de jeunes, Arméniens ou d’origine arménienne, titulaires d’un diplôme universitaire de Master II ou équivalent, qui souhaitent préparer une thèse de doctorat ou terminer une spécialisation complémentaire dans les Universités ou les établissements de l’enseignement supérieur officiellement reconnus.

La Fondation octroie ainsi des compléments de bourses d’études dont le montant maximal pouvant être attribué annuellement à chaque candidat est de 2.000 euros. Le Conseil de la Fondation est constitué de six administrateurs dont la répartition est prévue comme suit : deux membres doivent être d’origine arménienne, deux autres membres sont choisis en fonction de leur excellence scientifique et statutairement enfin, deux sièges sont réservés à des descendants directs de Boghos Nubar Pacha. La Fondation peut récolter des fonds, recevoir des dons et legs et constituer un patrimoine dont les revenus servent à atteindre son but statutaire.

Les candidatures peuvent être adressées, en français ou en anglais, par courrier ou par e-mail au siège de la Fondation avant le 1er mai de chaque année. Le conseil réserve une attention particulière aux candidats dont les études peuvent contribuer à l’épanouissement de l’Arménie ou de la culture arménienne.

 

Les formulaires d’inscription ainsi que le règlement général de la Fondation sont disponibles sur simple demande auprès du secrétariat ou en cliquant sur les liens suivants :